Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 17:09

     La Folle Histoire du Monde, comédie de et avec Mel Brooks. Avec aussi John Jurt, Gregory Hines, Dom DeLuise, Cloris Leachman...

La note de Tranches de Ciné : 2/52012lafollehistoiredumonde.jpg

 

     Le pitch : A travers une succession de sketches, Mel Brooks revisite l'Histoire de l'humanité, de la préhistoire à la Révolution Française, en passant par la Rome Antique et l'Inquisition espagnole.

 

     La critique : Avec La Folle Histoire du Monde, je m'attendais à un film dans la veine des réalisations des Monty Python, comme avec Le Sens de la Vie, absolument hilarant. Finalement, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais.

     D'un point de vue scénaristique, on peut dire que les événements s'enchaînent assez correctement malgré le gros manque de transition entre chaque partie du film. On passe d'un coup de la préhistoire aux Tables de la Loi et à l'Antiquité sans qu'on s'y attende. De plus, on regrettera le fait que toutes les périodes traitées ne le soient pas équitablement. Ce que je veux dire par là, c'est que l'on va avoir des passages extrêmement courts qui auraient mérités d'être approfondis (Moïse et les Tables de la Loi notamment)  et d'autres beaucoup plus long sans pour autant avoir grand chose à dire (le passage dans l'Antiquité romaine devient facilement lassant). De ce point de vue là donc, le film reste assez inégal. Et inégal, il l'est aussi dans l'humour. Certains gags feront rire assez facilement mais la majeure partie des éléments comiques ne permettront que de décrocher quelques sourires. En fait, on pourrait même aller jusqu'à dire qu'on peut assez vite s'ennuyer. Les dialogues quant à eux (mais cela vient peut-être du fait que je n'ai pu regarder que la VF) ne sont pas à la hauteur et manquent parfois cruellement d'intérêt. C'est donc un film très irrégulier qu'on peut voir ici malgré les quelques efforts faits par moments pour réussir à devenir vraiment comique. Malheureusement (pour le film comme pour nous), la sauce ne prend pas.

     Et le casting n'arrive décidément pas à relever le niveau. Mel Brooks, malgré son omniprésence (puisqu'il interprète à la fois Moïse, Comicus, Troquemada, Louis XVI et Jacques), patauge la plupart du temps et souligne encore plus la difficulté de ce film à provoquer l'hilarité du spectateur. Quant aux nombreux autres acteurs, aucun ne réussit à sortir du lot et à emmener le film vers un semblant de drôlerie.

     Ainsi, malgré tout le crédit qu'il convient d'accorder à Mel Brooks, cette Folle Histoire du Monde est comme un coup dans l'eau, loin des comédies les plus drôles qu'on ait pu connaître, qu'elles soient du même réalisateur ou d'autres cinéastes.

 

     Le "Oh, au fait !" :

     Le passage dans la Rome antique est censé se dérouler à l'époque de Jésus Christ. L'empereur en place était alors Tibère et non Néron, comme cela est pourtant (volontairement) dit dans le film.

Partager cet article
Repost0

commentaires